Notre indétrônable coton

La Chemise Mesure
La Chemise Mesure

Chez La Chemise Mesure, la majorité des tissus proposés (pour ne pas dire tous) sont composés à 100% de coton. Alors on a décidé de vous parler, aujourd’hui, des secrets de fabrication du fil de coton…

A quoi ressemble le coton ?

Vous voyez cette jolie branche agrémentée de petites sphères ouatées et duveteuses, parfois utilisée en déco ? Et bien voilà ce qu’est le coton ! Cette fibre naturelle et végétale entoure les graines du fruit du cotonnier. Une fois le fruit à maturité, il libère ses graines qui étaient emmitouflées dans les fibres de coton.

Son histoire

Le coton est utilisé depuis très longtemps pour confectionner des vêtements : dès l’ère égyptienne, datant de plus de 12 000 ans avant JC. Des fragments de tissus en coton datant d’environ 7 000 ans ont été retrouvés au Mexique et en Asie.

Le marché du coton se développe en Amérique dès le début du XVIIème siècle dans des plantations avec une main-d’œuvre bon marché fournie par l’esclavage des noirs. Au début du XIXème siècle, le lyonnais Joseph Jacquard invente l’un des premiers métiers à tisser automatiques.

Mais comment est-il fabriqué ?

Pour obtenir du fil de coton il faut passer par plusieurs étapes :

D’abord, on regroupe les « balles » de coton et elles sont ouvertes puis battues afin de retirer toutes les impuretés et saletés présentes au cœur de la balle.
Les fibres de coton sont ensuite peignées afin de les séparer. Cette étape s’appelle le cardage et permet de nettoyer les fibres et de les redresser. Cette opération est néanmoins facultative ; elle n’est faite que pour les cotons de grande qualité.
Vient ensuite l’étape de l’étirage qui consiste à harmoniser l’épaisseur des fibres de coton et à les enrouler pour créer un « ruban ». Les étapes suivantes concernent les traitements donnés aux fibres tels que la teinture.
Enfin, on tord plusieurs « rubans » ensemble afin d’obtenir le fil de coton que l’on connait.  

Avantageux pour de nombreuses raisons !

  • Agréable et doux
  • Absorbant et respirant à la fois
  • Hypoallergénique (très peu allergisant) : C’est une fibre tolérée par les peaux sensibles, car il n’y a pas de macérations de bactéries grâce à ses propriétés respirantes, évacuant la transpiration.
  • Isolant : Le coton conserve la chaleur, encore plus lorsque sa couche extérieure est grattée, le rendant duveteux et douillet.
  • Facile à teindre : Grâce à son pouvoir absorbant, la teinture pénètre en profondeur. 

Mais pas sans défauts…

  • Il a tendance à rétrécir : Seulement si lavage sous haute température
  • Sensible à l’humidité : attention à le ranger lorsqu’il est totalement sec au risque de voir apparaître des moisissures
  • Sensible à la lumière : peut jaunir ou pâlir
  • Se déchire facilement : On a tous connu ce vieux drap usé qui se déchire quand on met l’orteil dans un petit trou…
  • Peut se froisser facilement

Et concernant l’entretien ?

Les vêtements en coton, ils se lavent facilement à 30 ou 40 degrés. Fiez-vous à l’étiquette d’entretien de vos vêtements pour ne pas faire de faux pas. Un lavage a une température trop haute pourrait les rétrécir ; et un lavage trop fréquent est susceptible de les abîmer prématurément.

Pour le linges de maison, vous pouvez pousser jusqu’à 60 ou 90 degrés afin d’éliminer toutes les bactéries.

Pour retrouver le blanc de vos vêtements en coton n’hésitez pas à insérer directement dans le tambour de votre machine quelques cuillères de bicarbonate de soude… Résultat garanti !

Vous souhaitez plus de renseignements spécifiques à l’entretien de votre chemise en coton ? C’est par ici !

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

A découvrir

Panier

0
Aucun article dans le panier.